Être présent, présent dans ses dents

D’une dent de sagesse à l’autre, 18 à 28 en haut, 38 à 48 en bas, jaillit la vie.

Chaque dent offre sa part d’expression

Écouter, atteindre la voix intérieure qui demande aide, réparation.

Au diapason du présent, reconnaître les voix de peur qui font barrage, déjouant l’accès au cœur.

Isabelle Desclèves

L’écoute profonde réconcilie, transforme, agrandit

Docteur en chirurgie dentaire, thérapeute

Je propose des séances uniquement par téléphone

L’écoute conduit à l’accord.

Recréer l’accueil : le cœur du soin

Dans les entretiens, j’invite au regard intérieur, le porter sur l’expression de souffrance.

Il conduit à lever le voile douloureux de la séparation, du rejet, de la désunion intérieure.

Il permet de retisser l’union au cœur de son être, de ses racines, de ses dents.

L’écoute intérieure est une quête d’intégrité

La puissance des dents, réprimée, ne demande qu’à retrouver l’élan de la vie.

« Si vous voulez entendre le son de l’être, laissez-le se frayer un chemin en vous-même. » K.G. Dürckheim

Dernière mise à jour : juin 2017

Haut de page